L'INSTITUT SUPÉRIEUR DE LA SANTÉ CONFIRME QUE L'OZONE EST UN DÉSINFECTANT CONTRE LES VIRUS

Traitement à l'ozone.

Cadre réglementaire spécifique

L'ozone généré in situ à partir de l'oxygène est une substance active "biocide" en cours d'examen dans le cadre du BPR2 en tant que désinfectant de surface (PT2 et PT4) et désinfectant de l'eau potable (PT5) et pour une utilisation dans les tours de refroidissement des installations industrielles (PT11). Bien que l'évaluation ne soit pas terminée, une vaste base de données est disponible, confirmant son efficacité microbicide également sur les virus (20-27). Dans l'attente d'une autorisation au niveau européen, la commercialisation en Italie en tant que PMC avec une allégation de "désinfectant" n'est pas autorisée en raison de l'impossibilité (génération in situ - production hors site) d'identifier un site spécifique à autoriser comme l'exige la législation nationale. Par conséquent, à ce stade, l'ozone peut être considéré comme un "assainisseur".
L'utilisation de l'ozone est actuellement autorisée au niveau international dans l'alimentation, l'assainissement de surface et l'eau potable (FDA, USDA, US-EPA, CNSA) (36,37,38,40).

Évaluation technico-scientifique de l'ISS.

L'activité virucide de l'ozone se produit rapidement après l'ozonisation (28-30). Comme pour de nombreux autres produits utilisés pour la désinfection, il n'existe pas d'informations spécifiques sur l'efficacité contre les COV-2 du SRAS. D'autre part, plusieurs études sont disponibles qui soutiennent son efficacité virucide (Norovirus) dans les environnements sanitaires et non sanitaires (29). Même à faible concentration, avec une humidité élevée, l'ozone a un effet désinfectant virucide élevé dans l'air (30).

L' Association internationale de l'ozone (www.ioa-pag.org) confirme l'efficacité de l'ozone pour l'inactivation de nombreux virus , même si elle n'a pas connaissance de recherches spécifiques sur le SRAS-CoV-2.

Au niveau industriel, l'ozone est généré in situ au moyen d'ozonateurs, qui doivent être adaptés de temps à autre en fonction des espaces (taille, matériaux utilisés) et des objectifs (11,19,20,21,22,23,24,25). Les générateurs d'ozone doivent être conformes à la directive basse tension (directive 2014/35/CE), à la directive sur la compatibilité électromagnétique (directive 2014/30/CE) et à la directive sur la limitation de l'utilisation de certaines substances dangereuses 2011/65/CE (RoHS).

L'ozone est un gaz instable qui se décompose spontanément en oxygène (31,32,33). Le temps nécessaire à la décomposition de l'ozone dépend de la température, de l'humidité et de la contamination chimique et biologique, et dépend toujours des concentrations d'utilisation.

En conditions réelles, le temps de dégradation naturelle nécessaire pour rendre les locaux accessibles est d'au moins 2 heures. Si possible, il est préférable d'effectuer les traitements la nuit afin que la quantité d'ozone dans l'environnement reste dans les limites de sécurité sanitaire lors de la reprise du travail.

Éviter d'éliminer l'ozone résiduel en utilisant une ventilation forcée pour le transporter vers l'environnement extérieur : la DL.vo 155/2010 (67) fixe également des valeurs limites et des objectifs de qualité pour les concentrations d'ozone dans l'air ambiant.

Sur la base du CLP et de REACH (34,35), les déclarants ont classé l'ozone comme : une substance qui peut causer ou aggraver un incendie ; létale en cas d'inhalation, provoque de graves brûlures de la peau et de graves lésions oculaires, cause des dommages aux organes en cas d'exposition prolongée ou répétée par inhalation, très toxique pour le milieu aquatique avec des effets durables. Certains notifiants identifient l'ozone comme un mutagène présumé. Les autorités compétentes allemandes ont indiqué à l'ECHA en 2016 leur intention de proposer une classification et un étiquetage harmonisés pour l'ozone également en tant que mutagène de catégorie 2 et cancérigène de catégorie 21.

Source : www.iss.it

Si vous avez des questions ou des préoccupations, n'hésitez pas à nous contacter.
French
French